Vision centrale : l’ultra HD et la 4K c’est dans la fovéa


Avec un titre pareil, je vous laisse probablement songeurs… mais lisez plutôt vous aller comprendre, c’est très important la vision centrale !

Le concept de vision centrale ou “Central fixation” est un concept clef de la méthode Bates. Selon Bates, notre vision est aussi bonne que le plus petit point que nous somme capables de distinguer. Logique ? Afin de bien comprendre ce concept, il faut avoir des bases d’anatomie de l’oeil. La conscience du fonctionnement de la vue est très importante de la quête du mieux voir.

La fovéa c’est quoi ?

Comme aperçu ici, la fovéa est une surface très particulière sur la rétine qui mesure 1,5mm de diamètre. C’est l’élément clef de la vision centrale. Un petit schéma pour vous rafraîchir la mémoire :

schema oeil

 

La fovéa est constituée d’une multitude de cônes (plus de 100 000 au mm2 !) qui sont autant de photorécepteurs ultra sensibles. C’est à son niveau que la vision est la plus détaillée, c’est le point central où l’acuité visuelle est maximale !

Sans elle, pas de 10/10 chez l’ophtalmologue. L’ultra haute définition, c’est la fovéa.

Le champ de vision

Voici un graphique qui décrit le champ de vision :

 

Champs vision fovéa

Ainsi, vous comprenez que l’acuité est maximale dans un tout petit angle au milieu du champs de vision. L’impression de voir clair sur un grande surface est crée par les saccades des yeux. En effet, elles ramènent l’image sur laquelle est reposée notre attention au centre, sur la fovéa.

Imaginons que la vision centrale est représentée par un cône qui part de nos yeux et s’arrête sur un livre. Par conséquent, le point qui constitue la base en disque du cône a la plus grande “Définition”. Pour faire simple, ce point correspond à la projection de la zone fovéale. Au delà, votre vision n’est pas aussi nette !

La vision périphérique

La vision périphérique est aussi capitale. Si vous avez longtemps porté des lunettes, il se peut qu’une partie de cette vision vous soit un peu étrangère, mais elle participe énormément à l’ensemble qui constitue le champ visuel.

Pour résumer :

  • Soyez conscient de votre vision périphérique
  • Gardez en tête que votre vue est la plus claire sur une toute petite partie de votre champs de vision
  • Pour voir plus net, déplacez votre attention là où vous percevez : au centre de la vision
  • N’essayez pas de voir une trop grande surface/angle clairement d’un coup
  • Ne fixez pas un point trop longtemps, sinon vous ressentirez une fatigue visuelle

En une phrase, la vision périphérique apporte le contexte et la vision centrale le détail !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *