Limite du flou : la mesure convertible en dioptries !


La limite du flou, ou edge of blur, c’est la distance à partir de laquelle vous commencez à percevoir un début de flou. Pour ceux qui ont fait un peu d’optique, si on considère que l’oeil est le foyer alors la limite du flou correspond tout simplement à la distance focale.

Mesure de la limite du flou

Pour cette technique de mesure, vous aurez besoin de vous équiper d’un outil de mesure. Selon vos besoins, cela peut être une règle ou un mètre déroulant.

mesurer la limite du flou

Afin d’effectuer la mesure et de trouver cette distance, il faut :

  1. Se placer à une distance confortable d’un texte que vous voyez clairement
  2. S’éloigner progressivement jusqu’à ce que le texte devienne flou
  3. Réajuster cette distance, centimètre par centimètre, jusqu’à ce que vous commenciez à percevoir un début de flou. Un peu plus loin, le texte est indubitablement flou même s’il reste entièrement lisible. Un peu plus proche, le texte est parfaitement net.
  4. Mesurer la distance entre vos yeux et le texte. Vous pouvez également la mesurer pendant que vous ajustez la distance si cela vous semble plus simple.
  5. Noter la distance mesurée, vous avez trouvé la limite du flou.

Voici une illustration pour vous aider. Néanmoins, il vous faudra forcément pratiquer vous même pour bien comprendre.

edge of blur

Conditions de mesure

Pour que cette mesure soit significative, il faut que les conditions de mesure soient constantes.

Dans un premier temps, amusez-vous à mesurer la limite du flou à différents moments de la journée et dans différentes conditions de luminosité. Vous constaterez ainsi que votre vue varie grandement en fonction de ces paramètres.

Par la suite, et lorsque vous souhaiterez mesurer vos progrès, prenez soin de comparer ce qui est comparable et maintenez des conditions de mesure similaires.

Signification

Si vous avez lu l’article sur l’échelle monoyer, vous savez qu’une dioptrie est l’inverse d’un mètre. Vous vous doutez donc que cette limite du flou correspond tout simplement à votre correction, plutôt sympa non ?

Mettons que vous ayez détecté la limite du flou à 37 cm de vos yeux, soit 0,37m. Alors votre correction est probablement autour de 1/0,37 = 2,7 dioptries. Chez l’ophtalmologue, on prescrit généralement des verres avec un incrément de 0,25, cette correction correspondrait donc probablement à -2,75 sur votre ordonnance.

Notez également qu’il n’y a pas d’équivalence directe entre l’échelle de Monoyer et la limite du flou. Cela devient encore plus difficile quand le défaut est complexe, comme par exemple si vous myope et également astigmate.

Cependant, vous voici quelques chiffres entièrement indicatifs et approximatifs pour retrouver l’équivalent de chacune de ces mesures :

Échelle MonoyerDioptriesLimite du flou
10/10 et plus0Pas de flou
Entre 8/10 et 9/10-0,25400 centimètres
Entre 6/10 et 7/10-0,5200 centimètres
5/10-0,75133 centimètres
4/10-1100 centimètres
Entre 2/10 et 3/10-1,2580 centimètres
En dessous de 1/10-1,567 centimètres

Vous l’aurez compris, mesurer sa vue avec la classique échelle de Monoyer et sa note sur 10 n’a aucun sens lorsque votre défaut visuel est supérieur à 1,5 dioptries.

Remarques

Si vous êtes astigmates, vous pouvez utiliser l’une figure d’astigmatisme présentée dans cet article pour détecter la limite du flou.

Notons qu’il n’est pas rare d’obtenir des résultats avec plus de 10cm de différence avec conditions de lumière et de fatigue visuelle différentes. Cela peut sembler peu, mais avec ce que vous savez maintenant, vous pouvez faire le calcul :

  • Le matin au réveil et avec un grand soleil
    • Vous mesurez 50 cm =0,5m
    • Cela équivaut à une correction de 1/0,5 = 2 dioptries
  • A présent, si le soir après une journée devant l’écran
    • Vous mesurez 40 cm =0,4m
    • Cela correspond 1/0,4 = 2,5 dioptries

Une différence de 0,5 dioptries ! Loin d’être négligeable n’est pas ?

Enfin et pour finir : la limite du flou est une mesure approximative et subjective, elle ne remplace en aucun cas une visite chez l’ophtalmologue !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *