Stéréogrammes et convergence : la 3D sans lunettes 4


Qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Les stéréogrammes sont des images en deux dimensions qu’on est capables de voir en 3D avec un peu d’entrainement. Ils sont parfois statiques et parfois animés. En voici un exemple animé ci-dessous.

stéréogramme

Si vous ne connaissez pas, et bien de prime abord cela ne ressemble pas à grand chose. Avec un peu de temps et d’entrainement vous serez capable de révéler les images cachées derrière ce brouillard de pixels.

Description

Pour ce faire, il va falloir faire converger faire le point ailleurs que sur l’image elle même. Dans certains stéréogrammes, la mise au point doit être fait devant l’image mais le plus souvent c’est derrière l’image qu’il faudra essayer de faire converger votre vue.

Version classique

Avant de vous attaquer à des stéréogrammes, vous pouvez commencer par travailler simplement sur deux points noirs :

2 points noirs - stéréogrammes

L’objectif de l’exercice est de faire converger ces deux points, pour cela :

  1. Détendez vous complètement, rappelez vous que le cristallin doit être davantage relâché pour cet exercice donc pensez à respirer lentement et ne vous impatientez pas
  2. Faites le point derrière l’écran, au centre entre les deux points (ou parfois au contraire devant l’écran). Essayez de regarder en profondeur entre les deux points. Imaginez les deux points noirs sur un plan, tandis ce que vous essayez de voir quelques chose sur un autre plan, en arrière.
    stéréogrammes
  3. Les points vont sembler se dédoubler stéréogrammes
  4. Puis quand vous parviendrez à maintenir le point derrière l’écran, vous pourrez petit à petit faire converger les deux points et 3 points comme ceci stéréogrammes
  5. Essayer de maintenir la vision des 3 points pendants quelques secondes

 

Vous pouvez télécharger, imprimer et vous entrainer sur ces deux points en plaçant un doigt derrière (ou devant) la page. Ainsi vous donner l’illusion à votre cerveau d’avoir un objet sur lequel converger derrière (ou devant) les points.

Lorsque vous êtes en mesure de voir ces 3 points, vous pourrez reproduire ces étapes sur un stéréogramme fixe comme celui-ci :

stéréogramme

Si vous appliquez correctement les étapes, vous devriez voir certains animaux se détacher du fond et apparaitre en relief.

Les stéréogrammes de cet article demande converger derrière l’image. Vous en trouvez d’autres où il vous faudra au contraire converger devant :

stéréogrammes

Pour vous entrainer à ces cas, vous pouvez aussi utiliser les deux points noirs. Cette fois-ci vous devrez voir les deux points se détacher et devenir une partie d’un fond au dessus duquel flottera un 3ème point au centre.

Version alternative 

Lorsque vous serez en mesure de converger en avant et en arrière de l’image, vous pourrez alterner entre les deux pour vous exercer avec les points noirs :

  1. Converger derrière l’image
  2. Voir le 3ème point noir et maintenir quelques secondes
  3. Revenir sur les deux points quelques secondes
  4. Converger devant l’image
  5. Voir le 3ème point noir et maintenir quelques secondes
  6. Recommencer 3 fois

Note : Soyez très patients les premières fois, les images 3D n’apparaitront pas tout de suite ! C’est comme apprendre à bouger son orteil, son nez ou ses oreilles et être capable de le faire à volonté, ça peut mettre du temps.

Principes

Vous vous demandez peut être déjà en quoi ce petit jeu a un intérêt dans l’amélioration de la vue ? Pour les personnes qui souffrent de problèmes de convergence, ils permet de retrouver petit à petit les bonnes habitudes qui permettent de faire converger les yeux symétriquement au centre.

Pour les autres, et bien il vous forcera à faire varier la taille de votre cristallin pour adapter votre vue à différentes distances. Ainsi, le cristallin pourra sortir de l’atrophie dans laquelle un myope, un hypermétrope ou un presbyte peut tomber.

Remarques

Si vous avez déjà été suivi par un orthoptiste, vous connaissez peut être déjà ce type d’exercices. En effet, ils sont souvent prescrits aux personnes qui souffrent de strabisme pour améliorer leur capacités de convergence. Toutefois, ils peuvent théoriquement être utilisé à d’autres fins.

Note : Vous serez amenés à loucher pour voir les stéréogrammes où faut converger devant l’image. On vous a peut être appris à ne pas loucher quand vous étiez petit ? Et bien, c’était certainement de peur que ne soyez atteint de strabisme. Néanmoins, si la pratique est maitrisée, elle ne peut avoir que être que positive puisqu’elle est même prescrite en cas de strabisme.

Il y aura peut être plus tard un article sur les applications intéressantes en relation avec les stéréogrammes. Pendant ce temps, vous pourrez trouver sans problème de nombreux stéréogrammes pour vous entrainer en cherchant sur google, voir en cherchant sur les app store mobile vous même !

Alors, est-ce que vous parvenez à voir le requin qui nage dans le stéréogramme au début de l’article ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Stéréogrammes et convergence : la 3D sans lunettes

  • E. GIROD

    Merci pour l’exercice de révision des séances d’orthoptie que j’ai faites il y a plusieurs années; je travail seul désormais quand je recommence à avoir des problèmes de convergence.
    Merci pour la belle image des tigres qui m’a aidé à me détendre.
    Pour réussir à voir 3 points noirs, j’ai du m’aider d’un doigt ou d’un crayon guide au début car je n’en voyais que 4.

    • Riad Auteur de l’article

      Je suis content que ces exercices vous soient utiles et je vous remercie à mon tour.
      En ce qui concerne l’exercice des 3 points noirs, c’est en effet une très bonne astuce !

    • Riad Auteur de l’article

      Bonjour Merlin,
      Il est normal que le point du milieu soit bien plus net que les autres et pour ce qui est barres noires c’est l’effet du cadre autour des points c’est donc normal aussi!