Quête du mieux voir – Bilan annuel 2016


Comme je l’explique dans la page à propos, ce site n’est pas seulement un site informatif mais également un journal expérimental. Tous les mois, je vais publier un article comme celui-ci afin de simplement décrire mon expérience. A savoir, les dernières choses que j’ai testées, les effets que j’ai ressentis et surtout le bilan chiffré et son analyse.

Il y a aura deux types de bilans :

  1. Le bilan annuel qu’est cet article. Il correspondra à une nouvelle visite chez l’ophtalmologue avec les résultats des tests approuvés et reconnus par le monde entier
  2. Le bilan mensuel qui est un bilan plus personnel avec des mesures prises moi même

Cet article est la première itération du premier type de bilan.

Visite chez l’ophtalmologue

Cette visite à eu lieu le 14/09/2016.

Lorsque j’ai décidé d’arrêter de porter mes lunettes il y a 6 mois, je pressentais le besoin d’une correction plus forte et d’une visite chez l’ophtalmologue. Sans lunettes, j’ai d’ailleurs obtenu le résultat de 2/10.

La correction présente sur mes anciennes lunettes lors de cette visite était la suivante (annoté LP1 sur la capture d’écran) :

OD : (180° -2) -1,25 -> 10/10

OG : (180° -2) -1,25 -> 10/10

Après la visite, la nouvelle prescription était la suivante (annoté FIN sur la capture d’écran) :

OD : (170° -2) -0,75

OG : (180° -2) -0,5

Si vous ne comprenez pas le sens de ces chiffres, je vous invite à lire cet article qui explique l’ordonnance de l’ophtalmo.

J’ai la chance d’avoir un ophtalmologue ouvert d’esprit et accessible, voici donc une capture d’écran de son logiciel :

Bilan ophtalmo 09142016

Pour information, la mention RR indique le résultats du réfractomètre. C’est l’appareil sur lequel on vous demande de poser votre menton et de fixer une image lumineuse. Cet appareil mesure la réfraction de la lumière dans l’oeil, c’est un outil très pratique pour l’ophtalmo car il lui permet de savoir où commencer ses tests.

C’est après avoir utilisé le réfractomètre qu’en général on vous fait essayer plusieurs verres correcteurs pour voir lesquels vous conviennent le mieux.

Les résultats de cette machine diffèrent légèrement de la prescription pour plusieurs raisons :

  • L’appareil mesure la réfraction à un instant t, dans les condition de luminosité et de fatigue visuelle du moment
  • Les lunettes sont posées à quelques centimètres de l’oeil, ce qui modifie la correction à apporter
  • La vision est une machinerie complexe. C’est pourquoi l’ophtalmo ajuste ces résultats avec les tests de plusieurs verres, en vous demandant à chaque fois si c’est mieux ou moins bien

Et voici l’ordonnance qui m’a été délivrée à la fin de mon rendez-vous :

ordonnance ophtalmo

Conclusions

J’ai appris des choses capitales lors de cette visite :

  1. Je suis essentiellement astigmate avant d’être myope
  2. Ma myopie et mon astigmatisme sont des défauts de courbure (voir ici si vous ne savez pas ce que ça veut dire)

Mon ophtalmo a également a également dit que j’étais légèrement sur-corrigé. Par conséquent, il a modifié ma prescription de myopie. Elle est ainsi passée de -1,25 dans les deux yeux à -0,75 et -0,5 respectivement dans l’oeil droit et l’oeil gauche. Par contre, aucun changement pour l’astigmatisme. Pour mon ophtalmo, j’étais simplement sur-corrigé, pour moi ce n’était pas forcément un hasard.

En effet, jusqu’à cette visite, j’étais persuadé d’être essentiellement myope avec un léger astigmatisme. Je supposait d’ailleurs que ma myopie était due à une élongation de l’oeil. Par conséquent, je me suis concentré sur les exercices qui tendaient à corriger ce type de défaut. Dans les mois qui vont suivre, je vais me focaliser sur l’astigmatisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *