Bilan mensuel – Mai 2018


Quête du mieux voir, où en est-on ? C’est l’heure du rendez-vous mensuel de présentation des résultats, débrief et analyse. Mois de mai, mois de paix ? Stagnation, régression ou progrès ? Voici le bilan !

Régime

Il n’y a pas de surprise au niveau du régime, la sous-correction est la principale constante.

J’ai aussi appliqué la règle des 20/20 de la façon la plus rigoureuse possible. Pour rappel, cette règle consiste à regarder 20 secondes au loin toutes les 20 minutes. Elle est particulièrement utile et à propos quand on travaille devant un écran toute la journée.

Les sous-corrections bougent pas mal ce mois-ci, et elles vont certainement continuer de bouger le mois prochain.

Pour rappel, la seule différence entre les deux yeux, mineure, se situe au niveau de l’axe de l’astigmatisme qui est à 170° sur l’œil droit contre 180° sur l’œil gauche. Voici les sous-corrections utilisées le long du mois de mai :

DénominationDistance approximativeExemple de situationAstigmatismeMyopie
Vision rapprochée 1 mètre et moinsDevant l’ordinateur au bureauAucune

(précédemment -0,5)

Aucune

(précédemment -0,5)

Vision intermédiaireQuelques mètresAu cinéma, en intérieur au besoin-1,25

(précédemment -1,25)

0

(précédemment -0,25)

Vision lointaine

Infini En conduite, surtout nocturne -1,25

(précédemment -1,5)

-0,25

(précédemment -0,25)

Pour résumer, un réduction de 0,25 dioptries sur la myopie sauf pour la vision rapprochée. Pour cette situation, je suis souvent plus à l’aise sans lunettes, ce qui est une bonne chose. Si j’ai tenté de faire la réduction au niveau de la myopie, c’est parce qu’en étudiant mes anciennes corrections, il semblerait que je n’ai pas toujours eu de composante myopie. Toutefois, je ne suis pas certain que cette logique fonctionne parfaitement.

Pour cette raison, je me suis procuré 4 nouvelles paires de lunettes que je viens de récupérer au moment où j’écrit ces lignes. Ces paires ont toutes une correction qui comporte une composante de myopie et sont destinées à l’utilisation intermédiaire. Pendant ce mois, je vais donc faire quelques tests en alternant entre ces corrections dont je parlerais certainement davantage le mois prochain.

Résultats

Evolution des mesures

Voici le résumé par onglet des mesures du mois de mai et de leur évolution par rapport aux mois précédents :

Ce mois, toutes les mesures affichent une progression.

À propos des mesures

Pour plus d’informations sur ce que représentent les mesures de cette section, vous pouvez vous reporter aux articles correspondants :

À propos des conditions de mesures

Les conditions sont maintenant les mêmes pour toutes les mesures : le soir et en lumière artificielle.

Petit mot du mois

Le mois dernier, je m’inquiétais de savoir si la limite des 70 cm allait être enfin atteinte, la question ne se pose plus ! Les mesures de ce mois sont rassurantes et montrent que le progrès ne s’arrête pas. Néanmoins, pour s’assurer de cette évolution, il faudra comme toujours, patienter, mesurer et observer.

Pour le score iCare, il y a une forte progression qui semble aussi indiquer qu’un palier a été franchi. Enfin, les mesures relevées pour l’échelle de Monoyer augmentent aussi légèrement. Pour rappel, ces deux dernières mesures sont plus indicatives que précises de par leur nature.

En résumé, un mois de mai sous le signe des progrès !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *