Quête du mieux voir – Bilan annuel 2017


Enfin, le jour du second bilan annuel est arrivé. L’année dernière, je m’étais rendu chez l’ophtalmologue le 14/09/2016 et cette année, pratiquement jour pour jour un an plus tard, je me suis rendu chez le même ophtalmologue le lundi 11/09/2017.

J’aurai voulu couper court à tout suspens et démarrer l’article avec des résultats clairs et simples. Malheureusement, c’est impossible et vous allez devoir parcourir tout l’article pour vous faire votre propre idée. Pour me faire pardonner, je vais essayer de rendre cette lecture aussi ludique que possible.

 

Visite chez l’ophtalmologue

Déroulement

La visite a eu lieu au même horaire que l’année dernière et au même endroit. Par conséquent les conditions de mesure étaient aussi similaires que possible. Mon hôte sait que j’espère une amélioration et je pense que cette visite l’amuse aussi.

Comme d’habitude, j’ai commencé par poser mon menton sur deux réfractomètres. Pour rappel, c’est un appareil qui sert à mesurer l’erreur de réfraction dans l’oeil. Ensuite, j’ai essayé plusieurs combinaisons de verres avant que les chiffres et les lettres affichés deviennent enfin plus nets. Au terme de minutes qui m’ont semblé être des heures, nous avons finalement commencé à débriefer :


Moi, d’une impatiente timidité : Alors, est-ce qu’il y a une évolution ?

Lui, amusé mais ferme : Et non, c’est strictement identique à l’an passé

Moi, déçu : Ah … bon … aucune différence, même sur le réfractomètre ??

Lui, assuré : Non, non c’est vraiment pareil. Est-ce qu’on fait faire des lunettes ?

Moi, rattrapé par la réalité : Oui, mais est-ce qu’on peut quand même mettre une correction un peu plus faible que ce qu’elle n’est vraiment ?

Lui, compréhensif : Oui, j’ai bien compris ton “trip”. Comme tu n’es de toutes façons pas dans la précision visuelle, on peut mettre une correction plus faible. Cependant, je te recommande de les porter cette fois, au moins en appoint.

Moi, déçu mais à la recherche d’espoir : Oui, je compte les porter devant la télévision et au cinéma, c’est là que je ressens une gêne. Est-ce que je peux quand même prendre en photo l’écran du logiciel comme l’an passé ?

Lui : Bien sur


Une conversation pour le moins décourageante, voire désespérante. Qu’en est-il des résultats chiffrés ?

 

Résultats de la visite

Sans lunettes, mon score est toujours aussi lamentable. J’ai eu du mal à lire la 3ème ligne du test de type échelle Monoyer, ce qui correspond au mieux à un 3/10. Par conséquent je n’ai pas obtenu bien mieux que le 2/10 de l’an passé.

D’ailleurs, quelle que soit la correction, je n’ai pas réussi à lire la ligne du 10/10. Selon mon hôte, c’est probablement dû à un spasme oculaire de fin de journée. C’est ce qu’on appelle parfois la pseudo myopie.

En ce qui concerne les mesures en dioptries : voici la photo que j’ai prise ce jour là (à droite), mise côte à côte avec celle de l’an passé (à gauche) :

Bilan annuel 2017

Note sur les abréviations utilisées :

OD : Oeil Droit

OG : Oeil Gauche

LP1 : Indique la correction des lunettes avant la visite

RR : Indique l’erreur de réfraction telle que mesurée par le réfractomètre dans l’oeil

FIN : Indique la correction prescrite à la fin de la visite. C’est celle qu’on retrouve sur l’ordonnance.

La valeur FIN de 2016 se retrouve donc logiquement dans la valeur LP1 de 2017.

Si vous ne comprenez pas le sens de ces chiffres, je vous invite à lire cet article qui explique l’ordonnance de l’ophtalmo.

Pour résumer, voici ce qui disent ces écrans :

PériodeRésultatsDescription
Avant la visite de 14/09/2016

OD : (180° -2) -1,25 -> 10/10

OG : (180° -2) -1,25 -> 10/10

L’année dernière, j’étais arrivé avec la correction notée  LP1 sur l’écran de gauche. Ce qui correspond en fait à la dernière paire de lunettes que j’ai officiellement portée
Lors de la visite du 14/09/2016OD : (170° -2) -0,75 -> 10/10

OG : (180° -2) -0,5 -> 10/10

Après la visite de l’an passé, la prescription était celle qui est notée FIN sur l’écran de gauche (égale à la LP1 de l’écran de droite)

Lors de la visite du 11/09/2017

OD : (170° -1,5) -0,5 -> 9/10

OG : (180° -1,5) -0,5 -> 9/10

Suite à la visite de cette année, c’est la toute nouvelle prescription qui est notée FIN sur l’écran de droite

Voici maintenant les ordonnances des années 2016 et 2017 mises côte à côte, on retrouve logiquement ces valeurs :

ordonnance ophtalmoBilan vue 2017

Comme c’est plus joli et plus lisible, voici les courbes de toutes mes corrections au fil des ans, ou du moins celles que j’ai pu retrouver :

Bilan vue 2017

Analyse des résultats chiffrés

Comparaison des ordonnances

Au vu des captures d’écran et des ordonnances, il semblerait qu’il y ai bien une progression continue. Si on se réfère uniquement aux ordonnances, il semblerait que depuis que j’ai arrêté de porter mes lunettes une nouvelle tendance se dessine.

Entre la dernière paire de lunettes que j’ai officiellement portée et la correction que l’on vient de me prescrire, il y a une différence de 0,5 sur l’astigmatisme et de 0,75 sur la myopie pour chaque oeil qui pourrait être le signe d’une amélioration.

Si on simplifie en sommant ces deux composantes, on pourrait dire qu’il y a une amélioration résultante de ces différences. Soit de 0,5 + 0,75 =1,25 dioptries sur un total sur la dernière paire de lunettes portées de 2 + 1,25 = 3,25. Si cette différence est réelle, cela correspondrait à une amélioration de près de 40%, ce n’est pas négligeable.

Néanmoins, il est capital de tempérer ces propos avec les mots du professionnel de la vision pour lequel il n’y a eu aucune évolution. En particulier entre les deux dernières ordonnances qui diffèrent uniquement grâce à sa coopération (cf. notre conversation retranscrite plus haut).

 

Comparaison des mesures du réfractomètre

En tant qu’humains nous sommes tous biaisés par nos propres croyances. Par conséquent, j’ai aussi voulu me référer à une machine, en l’occurence le réfractomètre, qui elle est d’une froide objectivité.

Par simple curiosité, j’ai d’abord cherché à retrouver quelques mesures de réfractomètre dans mon dossier ophtalmologique. Il n’y en a que pour 4 années et ce graphique n’est pas forcément significatif, cependant je l’insère dans cette section pour la pérennité :

Bilan vue 2017

Intéressons maintenant spécifiquement aux valeurs relevées lors des deux dernières consultations :

Type de mesure14/09/201611/09/2017

Réfractomètre

OD : (180° -2) -1

OG : (180° -2) -0,75

OD : (180° -2) -0,25

OG : (180° -1,5) -0,75

Prescription

OD : (170° -2) -0,75

OG : (180° -2) -0,5

OD : (170° -1,5) -0,5

OG : (180° -1,5) -0,5

Les résultats du réfractomètre diffèrent légèrement de la prescription pour plusieurs raisons :

  • L’appareil mesure la réfraction à un instant t, dans les condition de luminosité et de fatigue visuelle du moment
  • Les lunettes sont posées à quelques centimètres de l’oeil, ce qui modifie la correction à apporter
  • La vision est une machinerie complexe. C’est pourquoi l’ophtalmologue ajuste ces résultats avec les tests de plusieurs verres, en vous demandant à chaque fois si c’est mieux ou moins bien

Si on compare maintenant uniquement les valeurs relevées par le réfractomètre lors des deux visites, il semblerait que la myopie de l’oeil droit se soit améliorée de 0,75 dioptries et que l’astigmatisme de l’oeil gauche ai lui aussi connu une amélioration de 0,5 dioptries en un an. Ce qui est strictement identique à la différence de prescription entre les deux années.

Alors, que penser de tout ça ?

 

Conclusion

Et oui nous sommes tous biaisés, j’ai donc essayé dans ce bilan de vous donner tous les éléments pour que vous puissiez vous faire votre propre idée.

En ce qui me concerne, entre les deux mesures effectuées par la même machine à un an d’intervalle, on voit donc une amélioration de 0,5 à 0,75 dioptries selon l’oeil. Dans le bilan mensuel du mois précédent, et avec mes mesures d’amateur, j’avais préditune amélioration de 0,63 dioptries à distribuer entre la myopie et l’astigmatisme

Ce qui a l’air de coller.

Par ailleurs, toujours le mois dernier, j’avais prédit 3 possibles prescriptions pour cette visite. Parmi elles :

“Une correction avec un astigmatisme plus faible

OD : (170° -1,5) -0,75

OG : (180° -1,5) -0,5

Ce qui est pratiquement identique à la prescription que vient de me faire l’ophtalmologue.

Conclusion de conclusion pour finir ? Mes prédictions d’amélioration semblent se réaliser, la quête du mieux voir continue !

En attendant l’année prochaine, rendez-vous dès la fin du mois pour le prochain bilan mensuel qui va certainement évoluer suite à cette visite fort instructive.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *