Bilan mensuel – Février 2018


Quête du mieux voir, où en est-on ? C’est l’heure du rendez-vous mensuel de présentation des résultats, débrief et analyse : seconde édition de l’année 2018, c’est parti.

Régime

Le régime est toujours constant avec beaucoup de la sous-correction pour challenger les yeux en douceur. Pendant ce mois de février, et peut être même un peu avant, j’ai commencé un utiliser une application Android qui regroupe de nombreux exercices. Je présenterai bientôt cette application très réussie dans un article.

Les sous-corrections restent les mêmes que ces derniers mois 3 paires différentes pour des situations différentes. Toutefois, je ne vais plus séparer l’œil droit de l’œil gauche puisqu’en ce qui me concerne la correction est la même. La seule différence, mineure, se situe au niveau de l’axe de l’astigmatisme qui est à 170° sur l’œil droit contre 180° sur l’œil gauche.

DénominationDistance approximativeExemple de situationAstigmatismeMyopie
Vision rapprochée 1 mètre et moinsDevant l’ordinateur au bureau-0,750
Vision intermédiaireQuelques mètresAu cinéma, en intérieur au besoin-1,25-0,25

Vision lointaine

Infini En conduite, surtout nocturne -1,5-0,25

Résultats

Evolution des mesures

A partir de ce mois de février 2018, tous les résultats se retrouvent dans une seule et même visualisation. Chaque onglet contient la courbe correspondant à son intitulé.

Cette visualisation est dynamique et permet de mettre à jour ces graphiques de façon transparente. L’objectif est de rendre ces bilans mensuels encore plus lisibles et compactes.

 

À propos des mesures

Pour plus d’informations sur ce que représentent les mesures de cette section, vous pouvez vous reporter aux articles correspondants :

À propos des conditions de mesures

Pour le score iCare, j’ai toujours des problèmes de stabilité. En conséquence de quoi, il est à prendre avec des pincettes. Ce mois-ci, j’ai relevé ce score sur le nouveau téléphone qui avait provoqué d’importants changements dans les résultats. Afin de limiter l’influence de la fatigue oculaire et de la luminosité, je relève maintenant ce score en même temps que les autres : le soir, en intérieur et donc avec une lumière artificielle.

Au sujet de l’échelle monoyer, il était question le mois dernier de commence à me tester à 5-6 mètres mais je continue finalement sur ma lancée initiale. Je relève toujours le score sur un iPad à une distance de 2.3 mètres. J’ai tout de même testé ces conditions avec une personne à la vue parfaite. Cette dernière a confirmé que sa vision lui permettait de lire jusqu’à la ligne 10/10 mais pas plus loin.

Mot de la fin

Rien d’autre à signaler, on continue !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *