Quête du mieux voir – Bilan annuel 2019


Voici maintenant plus d’un an qui se déroule sans l’ombre d’un bilan mensuel. Comme je l’avais précisé l’an dernier, l’évolution n’est plus assez rapide pour mériter des bilans si réguliers.

Ma dernière visite chez l’ophtalmologue remonte à maintenant plus d’un an, c’était le 20/09/2018, et cette année pour la première fois, je n’y retourne pas. Si l’évolution continue en 2020, l’amélioration devrait être mesurable par les appareils utilisés par l’ophtalmo ce qui justifiera une nouvelle visite pour comparer mes mesures avec les siennes.

En attendant, je n’ai pas voulu laisser l’année 2019 s’achever sans même un petit bilan annuel. C’est pourquoi j’ai décidé de partager tout de même les nouvelles de cette année, si peu nombreuses soit elles. Voici donc sans tarder ni trainer un court bilan de l’année 2019.

Régime 2019

En conclusion de l’année 2018, j’avais noté que “pour optimiser l’évolution, la sous-correction appliquée doit être proche du défaut mesuré“. Je n’ai pas toujours respecté cette règle ce qui a été un oubli idiot en cours d’année, en particulier sur les 6 premiers mois de l’année 2019, toujours dans une hâte trop grande de voir cette évolution aller plus vite.

Ceci ne pas empêcher de poursuivre mes efforts, et cette année j’ai continué d’appliquer le trio qui a fait ses preuves en termes d’évolution:

  • le repos visuel: être à l’écoute de ses yeux et appliquer l’une des nombreuses techniques que j’ai listées dans cet article pour lutter contre la fatigue visuelle.
  • la sous-correction: toujours être au plus prêt du défaut mesuré. Pour faire simple, on mesure la limite du flou, on prend l’inverse et on choisi la correction la plus proche au quart de dioptrie.
  • la mise au point active: qu’il faut toutefois maintenir sans effort, en clignant doucement des yeux et en changeant la distance puis la sous-correction quand ça devient nécessaire.

En une phrase, le secret c’est la sous-correction qui vous permet de bien voir sans stresser vos yeux.

Analyse de l’évolution

Voici l’évolution telle que je l’ai relevée au cours des années ainsi qu’une projection pour les prochains mois:

J’ai gardé d’autre mesures, mais la seule qui m’intéresse aujourd’hui c’est la limite du flou car elle est convertible en dioptries.

Ci-dessous, un résumé sous forme de tableau qui reprend les principaux chiffres;

Correction2016201720182019
Valeur LDF mesurée en centimètres47,9863,7572,0279,52
Valeur correspondante à la LDF en dioptrie1/0,4798 = 2,081/0,6023 = 1,571/0,7303 = 1,391/0,7952 = 1,26
Prescription de l’ophtalmologue en dioptries (astigmatisme)21,51,5
Correction de l’ophtalmologue en dioptries (myopie)0,6250,50,5
Nombre de cm gagnés sur l’année?15,778,277,5

Quand on regarde le nombre de centimètres “gagnés” chaque année, il semble chuter mais aussi se stabiliser. Est-ce que c’est du à mon oubli concernant ces sous-corrections trop en écart avec mes mesures ou est-ce tout simplement indicateur d’une évolution qui va se heurter à une limite ?

C’est la question qui restera en suspens cette année et à laquelle j’apporterai une réponse en 2020.

En résumé

Au début de cette aventure en 2015, ma correction était à -2 en astigmatisme et -1,25 en myopie soit un total de -3,25 dioptries.

Aujourd’hui, elle est plus proche de -1,25 en astigmatisme et de -0,5 en myopie soit un total de -1,75 dioptries soit une réduction de près de 50%.

Le positif? l’évolution continue dans le bon sens. Le négatif? l’évolution est lente et semble même ralentir.

Il me semble aujourd’hui probable que malgré ces efforts, il subsistera peut-être un léger astigmatisme à la fin de cette aventure dont je ne pourrais pas me débarrasser. Dans cette éventualité, j’estime aujourd’hui que dans quelques années mon astigmatisme se stabilisera à environ 0,5 dioptries.

Cependant, même si c’est le cas, j’aurai peut être réussi à me débarrasser de mes lunettes naturellement et sans chirurgie, ce serait quand même une sacrée réussite non?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *